CALYPSO, l'interface unique pour vos recherches documentaires

Emploi et handicap, et si on commençait par un DUO ?

Emploi et handicap, et si on commençait par un DUO ?

Le 16 mai 2019, partout en France, l’opération DUODAY permettra la formation de duos entre des personnes en situation de handicap et des professionnels volontaires dans de nombreuses entreprises, collectivités ou associations. L’objectif  ? Dépasser nos préjugés et avancer vers l’inclusion. La BULCO participera à cette journée !

Elle permettra :

  • de nous inscrire dans une démarche citoyenne,
  • de faire découvrir les missions d’une bibliothèque, le cœur de notre métier, et de désacraliser les bibliothèques en offrant une culture bibliothèque !
  • au stagiaire entre 14 et 60 ans, de se découvrir des compétences encore inconnues, de lui offrir un avenir accessible, un accompagnement vers l’emploi
  • de sensibiliser nos équipes à l’intégration d’une Personne en Situation de Handicap (dans 85% des cas, le handicap est invisible) et ainsi de favoriser l’esprit d’équipe !

Que dit la loi ?

Que tout employeur occupant au moins 20 salariés, doit employer des travailleurs handicapés dans une proportion de 6 % de son effectif salarié (loi contre les discriminations)… Qu’être travailleur en situation de handicap ne signifie pas toujours « être en fauteuil roulant », « avoir un handicap mental » ou « être non voyant » ! Que toute personne dont les capacités d’obtenir ou de conserver un emploi sont effectivement réduites par suite d’une insuffisance ou d’une diminution de ses capacité physiques ou mentales est reconnue travailleur en situation de handicap (Art. L 5213.1 du Code du Travail).

Autour de nous des personnes sont reconnues « travailleur handicapé » et nous l’ignorons…parce qu’il/elle est asthmatique, cardiaque, diabétique, lombalgique, allergique, sourd(e), mal voyant(e), a des séquelles d’un accident routier… 

En sus des personnes ayant obtenu une Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH), par la MDPH, sont aussi concernés : 

  • les titulaires de l’Allocation Adulte Handicapée (AAH)
  • les victimes d’Accident de Travail – Maladie Professionnelle avec Invalidité Partielle Permanente supérieure ou égale à 10% et titulaires d’une rente de la Sécurité sociale
  • les titulaires de la carte invalidité délivrée par la MDPH et / ou d’une rente d’invalidité de l’Assurance maladie
  • les titulaires d’une pension militaire d’invalidité (mutilés de guerre), les pensionnés de guerre ou assimilés
  • les agents bénéficiant d’une Allocation Temporaire d’Invalidité (ATI)
  • les orphelins de guerre de moins de 21 ans, les mères veuves et veuves de guerre
  • les sapeurs pompiers volontaires titulaires d’une allocation / rente
  • les agents reclassés et assimilés

Comment se faire reconnaître et pourquoi ? 

-en vous rapprochant de la médecine préventive professionnelle, de l’assistante sociale, du chargé de mission handicap, de SAMETH (Service d’Appui pour le Maintien dans l’Emploi des Travailleurs Handicapés) et / ou de la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées)

-en acceptant de vous faire reconnaître : vous pourrez bénéficier d’aides professionnelles, d’un aménagement de votre poste de travail, d’aides financières (siège adaptable, prothèse auditive, lunettes spéciales pour mal voyants, table élévatrice…), d’aides pour faciliter le reclassement professionnel (formation, transport domicile-travail, adaptation des horaires de travail, bilan de compétences…)

Attention ! la plupart des aides ne sont possibles que si vous informez votre employeur de la reconnaissance de votre situation de handicap. En effet, l’information reste confidentielle tant sur le plan administratif qu’au niveau de votre dossier médical professionnel. C’est au salarié de renouveler sa demande de reconnaissance de travailleur handicapé, 6 mois avant l’expiration du délai de cette reconnaissance, car elle est attribuée pour une durée de 1 à 5 ans.

À savoir, 80% des handicaps surviennent à l’âge adulte ! Vous aussi, vous pouvez être victime d’un accident, souffrir d’une maladie, etc.

 

Pour l’emploi des personnes en situation de handicap : https://travail-emploi.gouv.fr/emploi/emploi-et-handicap/

APAHM (aide aux personnes à handicap moteur), Cap Emploi Flandres Littoral, ESAT du Boulonnais, ESAT ateliers du détroit, ESAT APF Calais.

Source : https://www.duoday.fr/

Partage l'info sur
Partager sur facebook
Partager sur twitter