CALYPSO, l'interface unique pour vos recherches documentaires

Rio : Terrible perte pour la science

Rio : Terrible perte pour la science

Dans la nuit du samedi 1er au dimanche 2 septembre 2018, un gigantesque incendie a ravagé le Musée National de Rio de Janeiro, au Brésil. Le musée, qui venait de fêter son bicentenaire, était vraisemblablement trop vétuste.

Cet incendie est un drame pour la ville, le pays, mais aussi le monde culturel et scientifique. En effet, une bonne partie des 20 millions de pièces que comptait l’établissement est partie en cendres, ainsi que la totalité des archives. Il s’agit de pertes inestimables dans les domaines de l’archéologie (collections égyptienne et gréco-romaine), de la paléontologie (notamment avec la perte du Maxakalisaurus topai, grand squelette de dinosaure), mais surtout de l’anthropologie avec la destruction des ouvrages et des restes de Luzia, 1er hominidé découvert en Amérique latine datant d’environ 11 000 ans.

Si la totalité de l’exposition permanente a été détruite, il semble toutefois que quelques pièces des réserves aient pu être préservées. La célèbre météorite de Bendegó semble elle aussi avoir résisté aux flammes.

Le site officiel nous permet de nous souvenir des pièces aujourd’hui disparues.

Ce drame nous rappelle la fragilité des objets d’étude, de la documentation et de la recherche…

Partage l'info sur
virginie delrue