CALYPSO, l'interface unique pour vos recherches documentaires

Vous en avez plein le dos ?

Vous en avez plein le dos ?

Le mal de dos fait beaucoup parler de lui, même dans le domaine des expressions. Que ce soit pour « casser du sucre sur le dos de quelqu’un » ou pour « faire le gros dos », en tout cas nous ne nous laisserons pas « manger la laine sur le dos » !

Alors pour que le handicap n’y aille pas « avec le dos de la cuillère », protégez vos 33 vertèbres !

À force d’être voûté, votre dos ressemble à une bosse ? On appelle cela une cyphose. À l’inverse, l’hyperlordose est l’accentuation de la cambrure. Elle va de pair avec la cyphose : si les vertèbres dorsales (haut du dos) sont trop voûtées, les lombaires (bas du dos) doivent compenser pour maintenir l’équilibre. La scoliose, quant à elle, vient d’une rotation des vertèbres, qui fait dévier la colonne vertébrale, lui donnant la forme d’un S.

Pour éviter un futur handicap : ne vous enroulez pas sur vous-mêmes sans faire l’effort de vous tenir droit ! On appelle ça une attitude scoliotique ou cyphotique.

À qui la faute ? À la pesanteur, mais aussi à la croissance et cela jusqu’à vos 20 ans !

À la BULCO, pour éviter ce mal d’ado, adoptez la bonne posture et calez votre postérieur au fond de la chaise, posez votre dos sur le dossier lors de vos révisions. Le bas du dos sera alors soutenu et vous vous maintiendrez droit sans vous fatiguer. Posez les pieds bien à plat sur le sol et évitez de garder les jambes croisées ou trop serrées.

Et sur la table ? Vos coudes doivent être pliés à 90°, le haut de l’écran à la hauteur des yeux : si besoin, rehaussez-le avec des livres !

Évitez le fashion bag ! Votre sac ne doit pas peser plus de 10% de votre poids ! Portez votre sac en bandoulière car la charge est portée plus près de l’axe de la colonne vertébrale, ce qui demande moins d’effort ! Un sac porté sur l’épaule ou dans le creux du coude martyrise votre dos et votre épaule. Évitez également de porter votre sac à dos trop bas.

Douloureux et parfois invalidant, le mal de dos, lorsqu’il devient chronique, peut entraîner de lourdes conséquences en termes de désinsertion sociale et professionnelle. 

Lombalgie (lumbago, tour de reins, mal de dos) arthrose lombaire… Le mal de dos, souvent considéré comme le mal du siècle, peut être soulagé en musclant régulièrement son dos en pratiquant des mouvements et des exercices ! 

Ne courbez pas le dos au handicap ! Si vous souffrez d’un mal de dos chronique mécanique, consultez votre médecin.

La MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) peut vous être d’une aide précieuse car elle vous donne le droit à :

  • Une carte de “station debout pénible”,
  • La carte de stationnement européen,
  • Un pourcentage de reconnaissance de votre handicap,
  • La reconnaissance du statut de « Travailleur Handicapé ».

Sources :

Le Monde des ados

https://assurance-maladie.ameli.fr/

Partage l'info sur
Mélanie DUMEZ